Passer au contenu principal

Steve Waterhouse, de militaire à expert en cybersécurité

Vous entendez sa voix dans les médias. À la télé, à la radio, dans les journaux et beaucoup sur les réseaux sociaux. Avec sa vivacité d’esprit et son talent de vulgarisateur, Steve Waterhouse partage quotidiennement ses connaissances sur la technologie. Celui qui a appris « dans la rue », puis dans l’armée, est aujourd’hui enseignant, consultant et conférencier dans le domaine de la cybersécurité. Petit retour sur un parcours étonnant.

« La technologie est dans mon ADN. Lorsque j’étais jeune, dans les années 1980, tout était à explorer. On n’avait pas Google pour comprendre ! », se souvient-il. M. Waterhouse aimait déjà décortiquer les choses pour aller plus loin : il s’amusait à essayer de déchiffrer un objet — un téléphone, par exemple — qui fonctionnait mal pour le réparer, puis à réorganiser les fonctions du système.

Rappelons-nous qu’Internet n’existait pas, que les réseaux étaient fermés et concernaient surtout le secteur industriel. Protéger les informations ne faisait pas partie des priorités comme aujourd’hui… mais le piratage commençait à se développer tranquillement.

Un cybersoldat

À l’époque, il s’engage auprès du Royal 22e Régiment, où il enseigne les armes de combat pendant 15 ans, dans un environnement à haut risque. Au cours de sa carrière militaire, M. Waterhouse effectue un virage à 180 degrés et plonge à fond dans le monde de la sécurité informatique. Il devient alors l’un des premiers « cyber-soldats » au pays. Il gère les réseaux du QGSQFT, ensuite ceux de la Base des Forces canadiennes de Montréal. Il est finalement nommé premier officier de sécurité des systèmes d’information de la Garnison Montréal, puis du Collège militaire royal de Saint-Jean. Dans les années 2000, il complète également un certificat en Information Assurance Security à l’Université de Winnipeg, et par la suite forme multiple cohortes d’Officiers de Sécurité des Systèmes d’Information au ministère de la Défense Nationale.

Un savoir à partager

Le spécialiste continue de faire ses armes dans le secteur privé, puis met à profit son expérience et ses qualités d’orateur en fondant son entreprise de service-conseil, INFOSECSW, en 2016. « Mon rôle est de mettre au défi le politicien ou les dirigeants d’entreprise pour qu’ils prévoient et évaluent les risques en cybersécurité. Maintenant, tout le monde doit changer sa façon de travailler », explique M. Waterhouse.

En plus d’être sur les ondes des stations Cogeco, de TVA et de Radio-Canada, CTV, CBC, Global, pour commenter les enjeux de cybersécurité dans l’actualité, l’homme à la bouille sympathique enseigne aussi à l’Université de Sherbrooke, dans le volet prévention du microprogramme de deuxième cycle en sécurité informatique.

Conférencier et formateur aguerrit, Steve Waterhouse partage son expertise avec bon cœur, mais surtout avec rigueur tant dans le domaine de la réseautique, des technologies sans fil ou de la protection de l’information, « J’aime aller au fond des choses », conclut-il.

Pour en lire davantage sur nos membres.